Il est l’un des tenants d’un rap « conscient » en Afrique. Joey le Soldat sort un nouvel album ce vendredi 25 novembre, Back to the roots. Petit-fils de tirailleur – d’où son nom –, le chanteur de 37 ans se fait le porte-parole de la jeunesse dans son pays, le Burkina Faso, qui vient de connaître deux coups d’État successifs et qui est toujours sous la menace de groupes jihadistes.

Lire la suite sur rfi.fr