Imprimer

Un peu à l'image de l’ancienne Écomib qui était restée huit ans avant de se retirer en 2020, la Cédéao a commencé à déployer, depuis le 20 juin, une force de stabilisation en Guinée-Bissau, où le président Umaro Sissoco Embalo a échappé en février à une tentative de coup d'État.

Catégorie : RFI