Une centaine de pays ont voté en faveur de la régulation du commerce international des requins makos, très recherchés pour leur chair et leurs ailerons, lors de la conférence CITES qui se penchait dimanche sur plusieurs espèces marines.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault