Emprisonné, criblé de balles, contraint à l'exil: revenu en Tanzanie mercredi, Tundu Lissu est une figure tutélaire de l'opposition qui entend désormais "écrire un nouveau chapitre" démocratique dans ce pays d'Afrique de l'Est.Cet avocat de 55 ans a fait son retour de cinq ans d'exil en Belgique, après que la présidente Samia Suluhu Hassan a affiché ces derniers mois sa rupture avec la politique de son autoritaire prédécesseur John Magufuli, décédé soudainement en 2021.La levée il y a trois semaines de la fin de l'interdiction des meetings politiques de l'opposition, prise sous John Magufuli, a convaincu Tundu Lissu de rentrer au pays."C'est maintenant officiel: j'embrasserai à nouveau le sol tanzanien le mercredi 25 janvier 2023", avait-il annoncé le 13 janvier sur Twitter."Avec la levée de l'interdiction illégale d'activité politique, il est maintenant temps de rentrer chez soi et de se remettre au travail", affirmait ce membre emblématique du parti d'opposition Chadema, acronyme de Chama cha Demokrasia na Maendeleo (Parti pour la démocratie et le progrès).- Corps "mis en pièces" -Critique virulent du parti au pouvoir depuis l'indépendance en 1961 Chama Cha Mapinduzi (CCM), Tundu Lissu était brièvement revenu en Tanzanie en juillet 2020 pour concourir à l'élection présidentielle prévue en octobre face au chef de l'Etat sortant John Magufuli, au pouvoir depuis 2015 et qu'il qualifiait de "dictateur".La réélection - avec un score officiel de 84% des voix - de celui qui était surnommé "le Bulldozer" pour son autoritarisme avait été contestée par l'opposition, qui avait organisé des manifestations.Visé par des menaces de mort, Tundu Lissu s'était alors réfugié chez des diplomates étrangers, avant de quitter le pays.Trois ans plus tôt, en septembre 2017, il avait survécu à une tentative d'assassinat qu'il avait qualifié de politique.Après avoir été arrêté à six reprises cette même année, sa voiture avait été criblée de balles alors qu'il s'arrêtait devant sa maison dans la capitale tanzanienne Dodoma, le touchant en 16 points.

Lire la suite