Imprimer
Catégorie : VOA
L'homme d'affaires sud-africain Patrice Motsepe a été élu vendredi à la tête de la Confédération africaine de football (CAF), a-t-on appris de source officielle. Selon l'Agence France Presse, M. Motsepe, 59 ans, avait élu "par acclamation". Il succède au Malgache Ahmad Ahmad dont le mandat tumultueux s'est terminé sur fond d'allégations de malversations. Le 8 mars le Le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait suspendu ce dernier pour une période de deux ans. On lui reprochait, entre autres, d'avoir utilisé l'argent de la CAF pour inviter certains présidents de fédérations nationales à un pèlerinage à La Mecque. Le vote de vendredi n'est pas une surprise, étant donné que chacun des quatre autres candidats à la tête de la CAF s'étaient tous retirés. Il s'agissait de Augustin Senghor (Sénégal) et Ahmed Yahya (Mauritanie) et Jacques Anouma (Côte d'Ivoire). Des retraits attribués à la diplomatie du chef de la FIFA, l'Italien Gianni Infantino, dans le cadre d'un accord de partage du pouvoir. En vertu de cet accord, les autres postulants devraient se voir attribuer les postes de vice-présidents.

Lire la suite