Le Burkina Faso a demandé le départ des troupes françaises de son sol d'ici un mois, confirme un document officiel transmis dimanche à l'AFP, alors que le président français Emmanuel Macron a dit attendre "des clarifications" de Ouagadougou dans ce nouvel épisode des tensions entre les deux pays.

Lire la suite